Accueil > Clubs sportifs :Chenove Romans

Clubs sportifs :Chenove Romans

Chenove Romans : les 3 points de la victoire...

L’objectif des bonbis pour ce match était clair :prendre les 3 points de la victoire sans laisser de point de bonus aux romanais car le maintien en N2 se jouera probablement entre ces 2 clubs.

Sans la présence d’Alain Cochard, précieux en tir de précision et en double, sans l apport de Charles Chevigny en courses, sans Aymeric Voirin indisponible jusqu’au 11/11 et sans Philippe Trébuchet pour le traditionnel, l’EBSC n’était pas totalement sereine avant d’aborder la rencontre.

Seb Percepusse de retour après une blessure lançait parfaitement le match en s’imposant au prog 3 cibles avec le bon score de 31 boules touchées. Dans la foulée , Alexis Fernandez  de retour lui aussi et Victor Ricadat s’imposaient au relais 29 à 24. A l issue du premier tour Chenôve menait 6 à 1 ce qui ne s’était pas vu depuis très longtemps. 17 points suffisaient à Jean Guy Aurenche pour enlever le point de précision face à l excellent pointeur Guy Romanet, habitué aux joutes de haut niveau mais qui ne parvenait pas à dominer le terrain. Nos deux joueurs de combiné, Patrick  Lavier et Seb Guerpillon se contentaient d’une performance moyenne à 18 points ce qui suffisait au premier pour gagner son duel mais pas au second.

En tir de précision, Victor Ricadat , après son total de 18 points au premier match réalisait le bon score de 20 pts pour remporter sa manche tandis que Seb Percepusse avec 14 partageait les points de sa manche. A l’issue du troisième tour , l EBSC menait 18 à 6.

Si Seb Percepusse baissait pied dans le prog 6 cibles et s’inclinait avec 17 touches, le relais formé par Alexis Fernandez  (19/24)et Seb Guerpillon  (17/24)élevait son niveau et pouvait même envisager à une minute du terme de tutoyer les 40 touches mais la fatigue se faisait sentir et ils devaient se contenter du bon score de 36/48.

Les bonbis en abordant  le traditionnel sur le score de 21 à 9 ne pouvaient plus perdre le match mais devaient empêcher Romans de prendre le point de bonus dans l optique du match retour.

Les deux doubles, Jean Marc Lety/Seb Guerpillon et Fernandez Rudhy / Jean Guy Aurenche/Victor Ricadat s’imposaient non pas sans difficultés (13/7 pour les premiers et 12/8 pour les seconds. En simple, Patrick Lavier , qui avait haussé son niveau de jeu après son combiné était neanmoins défait par le jeune  romanais Vincent Rosello auteur d’une belle partie. Le triple Michel Curci, Paul Descreux et Alexis Fernandez s’inclinait lui aussi 6 à 9 dans une partie indécise mais logiquement remportée par Romans.

Avec ce résultat, l EBSC qui à rempli son contrat  peut espérer des jours meilleurs avec le retour à un niveau satisfaisant en courses avec Seb Percepusse, avec un relais désormais au niveau de la N2, avec des joueurs performants en précision, pour peu que les ateliers du combine et du triple puissent eux aussi monter en puissance./